Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

menu

Paroisse catholique de Vanves

Le site internet de la paroisse catholique de Vanves présente une communauté d'Eglise qui accueille, qui célèbre et qui prie, qui nourrit, transmet et partage sa Foi, qui se montre solidaire et qui communique.
Edito
EDITO

Edito du 22 janvier 2017 Troisième dimanche du temps ordinaire

Les migrants, ces frères venus d'ailleurs !

 

En visite à Lampedusa, le 8 juillet 2013, le pape François s'est exclamé : « Qui de nous a pleuré pour la mort de ces frères et ces sœurs, pour ces personnes sur le bateau, pour ces mamans qui portaient leurs enfants...? »

Le capitaine de l'Aquarius qui croise actuellement au long des côtes libyennes pour sauver des migrants a pleuré sur le sort des boat people lorsque, membre d'un équipage de la marine marchande, il avait rencontré leur détresse sans pouvoir rien y faire. Ce souvenir a décidé de sa vie maintenant consacrée au sauvetage des migrants.

« Où est ton frère ? » dit encore le pape dans le même discours de Lampedusa en poursuivant : « Demandons au Seigneur de pleurer sur notre indifférence, sur la cruauté qui est dans le monde et en nous... ».

Cette année, pour la journée mondiale du migrant et du réfugié, il veut attirer notre attention sur « les migrants mineurs, vulnérables et sans voix ». Plus que tous les autres encore, lorsqu'ils sont seuls, ces enfants mineurs, étrangers, sans défense, invisibles, doivent être accueillis, protégés et scolarisés. Cette année, c'est aux enfants de notre paroisse que nous confions d'exprimer notre prière universelle. Leur cœur, sans doute, est-il moins endurci que le nôtre par l'habitude, qui finit par rendre indifférent. Nous avons essayé dans le groupe « Débattre en Église » d'alerter notre conscience et notre responsabilité : en méditant autour de textes sur l'étranger dans la Bible, dans la doctrine sociale de l’Église, sur les derniers messages du pape pour les migrants, mais aussi en étudiant la façon dont les États d'Europe les accueillent et enfin en échangeant nos expériences personnelles qui témoignent, par le partage, d'un enrichissement réciproque dans la rencontre.

La doctrine sociale de l’Église est radicale : elle dénonce toute discrimination et dit que chaque pays doit « prendre sa part ».

Que devons-nous faire, nous qui avons des migrants tout près de chez nous ? Se renseigner, aller à leur rencontre et, comme le Samaritain, se faire leur prochain. Ainsi suivrons-nous le conseil de l'abbé Pierre ; « N'attendez pas que les gouvernants fassent ce que vous voulez. Mais montrez-leur la direction ».

Le groupe « Débattre en Église  »

Pour atteindre le compte-rendu intégral des réflexions du groupe "débattre en Eglise" sur les migrants, cliquez ici
 
  
 
 

 

Par admin at 03/12/2014 17:05 |
 

L'agenda
Album photos
Consulter l'album (25 photos )