Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

menu

"Aujourd'hui l'Eglise est une Eglise de martyrs "

Homélie du Pape François du 21 avril 2015

 

"Aujourd'hui l'Eglise est une Eglise de martyrs: "

 

persécutés « parce que chrétiens », ils « souffrent et donnent leur vie », qui rejaillit en bénédiction, déclare le pape François lors de la messe de ce mardi matin, 21 avril 2015.

Le pape a commenté la première lecture des Actes des Apôtres qui raconte le martyre d’Etienne (Ac 7, 51 – 8,1a) : quand il « confesse sa vision de Jésus », ses persécuteurs se scandalisent.

« La Parole de Dieu déplaît toujours à certains coeurs. La Parole de Dieu dérange, quand tu as le coeur dur, quand tu as le coeur païen, car la Parole de Dieu te met au défi d'avancer... tant de martyrs ont été tués par fidélité à la Parole de Dieu, à la Vérité de Dieu », a-t-il fait observer.

Les persécuteurs d’Etienne « croyaient rendre gloire à Dieu » : « L’Histoire de l’Eglise, la véritable Histoire de l’Eglise, est l’Histoire des saints et des martyrs : persécutés, tués, par ceux qui croyaient rendre gloire à Dieu, par ceux qui croyaient avoir ‘la vérité’. »

« Aujourd’hui, combien d’Etienne y a-t-il dans le monde ! Pensons à nos frères égorgés sur la plage de Libye ; pensons à ce jeune garçon brûlé vif par ses camarades parce qu’il était chrétien ; pensons à ces migrants qui en haute mer ont été jetés à l’eau par les autres, parce qu’ils étaient chrétiens ; pensons à ces Ethiopiens assassinés avant-hier parce que chrétiens … et tant d’autres qui souffrent dans les prisons, parce que chrétiens… Aujourd’hui l’Eglise est une Eglise de martyrs : ils souffrent, ils donnent leur vie et nous recevons la bénédiction de Dieu par leur témoignage ».

Il y a aussi « les martyrs cachés, ces hommes et ces femmes fidèles » à la « voix de l’Esprit, qui cherchent des voies nouvelles pour aider les frères et aimer Dieu davantage et sont suspectés, calomniés, persécutés par tant de "Sanhédrins modernes" qui se croient maîtres de la vérité... Et tant de martyrs cachés qui pour être fidèles dans leur famille souffrent tant… »

Pour conclure, le pape a invité : « Unissons-nous à Jésus dans l’Eucharistie, et unissons-nous à tant de frères et soeurs qui souffrent le martyre de la persécution, de la calomnie et de meurtres pour être fidèles à l’unique pain qui rassasie, c’est-à-dire à Jésus. »