Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

menu
Navigation

Sel et Lumière du 15 mars 2015 Quatrième dimanche de Carême

Saint-Joseph
Saint Joseph

Epoux de Marie,

patron des travailleurs,

protecteur des plus « faibles »

Joseph, charpentier, fiancé de Marie, père nourricier de Jésus est le patron des travailleurs. C'est lui qui a veillé avec amour sur Marie et Jésus, travaillant pour les faire vivre, apprenant le métier de charpentier à Jésus.

Joseph est descendant du roi David. C'est un " homme juste et bon ". Il se propose de rompre ses fiançailles avec Marie enceinte, lorsque l'ange l'avertit de n'en rien faire. Puis, l'on voit Joseph avec Marie à Bethléem au moment de la naissance de Jésus.

Averti par l'ange que le roi Hérode veut tuer l'Enfant, Joseph fuit en Egypte avec Marie et le nouveau-né. De retour en Palestine, Joseph avec Marie ira présenter Jésus au Temple pour accomplir les rites prescrits par la loi de Moïse.

A 12 ans, lors d'un pèlerinage au Temple de Jérusalem, Jésus reste seul au milieu des docteurs de la Loi. Ses parents s'inquiètent : " Ton père et moi, nous te cherchions ". Puis, Joseph, homme discret, disparaît des évangiles. Nous savons qu'il n'est pas à Cana lors du premier miracle de Jésus. Il reste un homme discret, caché mais bien présent. Sans la volonté de saint Joseph, le dessein de Dieu n’aurait pas pu s’incarner dans de bonnes conditions.

Mais ce qui est important à redécouvrir, c’est que saint Joseph a reçut la mission d’être le « sauveur du Sauveur ». Il a su protéger la Vie en Marie, protéger celui qui allait être la VIE.

Gardien du Rédempteur, saint Joseph a fait tout ce qui est naturel pour tout père. Il a mis sa vie en jeu pour son Fils ; il a fait les sacrifices nécessaires pour protéger son Enfant. Dans son cas, il s’agissait d’entreprendre un voyage difficile, de surmonter la peur de l’inconnu et d’accepter le défi d’être des réfugiés dans un pays étranger (l’Égypte).

St Joseph priez pour toutes les familles de la Paroisse !

St Joseph priez pour tous les pères !