Aller au contenu. | Aller à la navigation

Outils personnels

menu
Navigation

Tournés vers l'avenir

Edito du Sel et Lumière du 18 décembre
 
Tournés vers l’avenir 

 

Il nous en souvient et l’on chante tous Tournés vers l’avenir, ce chant composé pour le Congrès missionnaire interconfessionnel qui s’est tenu à Rome, en juillet 1988, sur le thème : "La mission chrétienne à l'approche du 3ème millénaire : l'évangile de l'espérance". Des paroles de Claude Bernard, mises en musique par Jo Aképsimas.

Toute la vie chrétienne, toute l’histoire du salut est tournée vers cet a-venir. Quant à l’Avent, il signifie de manière particulière cette attitude, ce mouvement vers le telos.(c’ est-à-dire les fins dernières). Le mot latin "adventus" signifie à la fois une venue et un avènement. 

° Dans le premier cas, l’événement attendu, ce vers quoi on tend, est très proche si ce n’est déjà présent. L’Avent, loin d’être seulement une attente, est donc un accueil. « Voici, il vient avec les nuées. Chacun le verra… » annonce l’Apocalypse de Jean (1,7). Bientôt nous goûterons les fruits du Royaume, mais aujourd’hui déjà le grain est semé. 

° Dans le second cas, le sens « avènement » suggère une réalisation progressive qui inscrit dans la durée, l’événement-avènement. Alors que l’Apôtre Jacques nous a invités à vivre l’attente avec patience, beaucoup abandonnent en chemin. Ils se lassent. Cela donne bien parfois l’impression que c’est le monde qui va l’emporter. Mais l’unique écueil c’est de se laisser noyer dans le présent, dans l’immédiateté.

Noël arrive dans une semaine.

Gardons cette double attitude d’accueil de celui qui vient et de patiente espérance… toujours « tournés vers l’avenir ». Bonne fin d’Avent ! Joyeux Noël (par anticipation) !

Père Marc Henry Siméon